Selma

Fondatrice et animatrice du blog "Le calame de Selma"


"Ceux qui me connaissent savent la passion que je voue aux lettres depuis que j’ai l’âge d’en déchiffrer les secrets. Alors, avec beaucoup d’émotions mélangées, et l’humilité en premier, je crée et publie un espace d’expression, où je déterre quelques-uns des textes poussiéreux de ma jeunesse, et d’autres un peu plus récents. Génération 2.0. oblige, c’est un blog aux allures de site

web que je propose, mélangeant donc créations, chroniques sur des livres, expos, pièces de théâtre etc. : Un pêle-mêle où je je me réconcilie avec ce besoin d’écrire, irrépressible, viscéral, en moi depuis toujours et qui, soudain, se transforme en urgence. “Le plus tard”, toujours ressassé, jamais convaincu, se transforme en “il est temps”. Le voyage est beau et tortueux. Beau parce que tortueux. Il aurait été dupe de penser se plonger dans l’écriture impunément car écrire, c’est dévoiler au monde un peu de soi, pour peu que le monde veuille vous lire; c’est accepter que le lecteur puisse entrevoir vos failles dans une virgule, un espace ou une allégorie; c’est accepter de plonger en soi, sans défenses ni jugement. C’est l’inévitable, l’impossible, le merveilleux chaos dans lequel on se perd volontiers. C’est un monde à raconter, un monde de paradoxes, d’entre deux cultures, de chemin de vie, qui va trouver un modeste espace pour y prendre corps.

Pourquoi le nommer “Le calame de Selma” me direz-vous. Ecrit ainsi en français, calame veut à la fois dire “crayon” et “paroles” en arabe. Jeu de mots intentionnel, le titre de cette aventure m’a demandé quelques acrobaties pour y faire figurer mon amour de la France et celle du Maroc. Parce qu’aucun texte venant de moi ne serait totalement entier s’il ne puisait dans mes origines marocaines. Tout comme aucune ligne venant de mon calame ne serait juste si elle n’était fidèle à la langue de Molière et aux années que j’ai empruntées à la France.

Fille de deux cultures à priori opposées, les dompter et les faire vivre en paix l’une avec l’autre aura été l’une de mes plus grandes batailles. Elles sont à présent ma plus grande richesse, l’une alimentant l’autre, les deux alimentant mes mots d’aujourd’hui".


VOIR LE SITE






logo_isolé_UOA.jpeg
Comment s'inscrire aux rencontres en ligne ?

© 2020 Un endroit où aller - Rencontres littéraires en ligne

Recevez notre newsletter
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc
  • YouTube - Cercle blanc