top of page

My Items

I'm a title. ​Click here to edit me.

Evelyne Bloch-Dano - Violette et Stella - Éditions Stock

Evelyne Bloch-Dano - Violette et Stella - Éditions Stock

Photo de Evelyne Bloch-Dano ©Hannah Assouline Trois femmes, deux générations, une amitié de temps pleins et d'éclipses, des coups de foudre et des amants, une foule de déceptions, quelques postures de yoga, des nuits blanches : nous voilà embarqués dans le roman d'Evelyne Bloch-Dano. Nous vivrons avec ces trois personnages, deux amies d'enfance, Violette et Stella, et la mère de cette dernière, Anne, de 2007 à 2017. Féministe tendance zen, stoïcienne souriante qui vit selon l'adage "toute souffrance à venir est à éviter", Anne, la narratrice, a épousé tous les combats de sa génération, de l'ashram en Inde aux utopies politiques, jusqu'à se sentir elle-même "une figurine de collection". Stella, elle, évolue avec la volonté de ne pas ressembler à sa génitrice, passionnée par son travail, avide d'aimer mais collectionnant les déboires amoureux. Du mot bonheur, connaît-elle le mode d'emploi ? Son amie Violette, son âme soeur, ne lui ressemble en rien. Douce mais déterminée, elle a l'équilibre voluptueux des paysages de la Loire, où elle vit. Elle a choisi d'élever ses enfants mais vient un jour où les questions se posent... ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Tiphaine Auzière - Assises - Éditions Stock

Tiphaine Auzière - Assises - Éditions Stock

Photo de l'auteure ©Astrid di Crollalanza Un soir ordinaire de violences conjugales, quand la victime consentante dit non, et ôte la vie de son compagnon et persécuteur. À la croisée des chemins et des tribunaux, autour de Diane, avocate, se nouent et se dénouent les destins. Laura accusée du meurtre de son conjoint, la petite Jeanne victime d’inceste, qui va tenter de se reconstruire. Comment certains ont pu se retrouver là ? Que vont-ils devenir ? On les découvre, on s’y attache, on vit avec eux le temps d’un procès. Tantôt du côté des victimes, tantôt de celui des coupables ; mais la frontière est-elle si évidente ? Entre la droiture de la justice et l’ambivalence des êtres, les individus évoluent sur des lignes de crête mouvantes. Dans ce premier roman, Tiphaine Auzière nous plonge au cœur de la justice, elle décompose le mécanisme des assises, on écoute le ressac des vies brisées, on entre dans les considérations parfois contradictoires de la plaidoirie, finalement on se questionne sur sa propre posture ; qu’aurions-nous fait à leur place ? ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Rencontre spéciale avec les 5 finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique 2024

Rencontre spéciale avec les 5 finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique 2024

Angelo BAYOCK (Cameroun) , Percussions, éditions La croisée des chemins, Maroc Mouha HARMEL (Tunisie) , Siqal, l’antre de l’ogresse, éditions Déméter, Tunisie Dibakana MANKESSI (Congo) , Le psychanalyste de Brazzaville, éditions Les lettres mouchetées, Congo Hary RABARY (Madagascar) , #ZaKoa , éditions Dodo vole, Madagascar Meryem SELLAMI (Tunisie), Je jalouse la brise du sud sur ton visage, éditions Cérès, Tunisie Percussions est une fresque schizoïde qui suit les habitants d'un petit village alors qu'ils basculent tour à tour dans la violence et la dépravation. D'un côté : un père de famille dément, sa femme au bord du burn-out, et leur fils adolescent tourmenté par sa liaison avec une femme mariée. De l'autre, leurs voisins : un professeur à la retraite, marginal et incestueux vivant avec son fils dangereusement épris de liberté. Et, au coeur de leurs histoires, une forêt fantomatique où viendront se mêler et se confondre leurs errances et leurs obsessions. Dans une succession de monologues intérieurs aussi captivants qu'étourdissants, ces personnages nous embarquent sans concession dans les recoins les plus sombres de leur esprit, et du nôtre. Après avoir marqué le chien de garde, Ghyath , du sceau de protection magique, Si Ali part en pèlerinage à la Ville Sainte en laissant ses quatre filles Emna,Yasmine,Aziza et Leyla , dans le village de Chebika, situé près de Tozeur. Surgit alors une ogresse redoutable qui tente de pénétrer dans la demeure et de les dévorer. Malgré la vigilance du chien, Leyla , la plus jeune, disparaît.Alors commencera une quête pour trouver l'antre le monstre et la tarce de Leyla. Inspiré de contes traditionnels tunisiens d'ogres, tels que Sab'a sbeya fi gasbeya ( Sept vierges dans une hutte) et Aicha bin el-Ghoul ( Aicha, fille de l'ogre ), puisant dans les légendes de djinns et de sorcellerie, Siqal, l'antre de l'ogresse est un récit fantastique où , racontés autrement , les contes s'enchâssent comme les poupées russes dans le récit du destin mouvementé des quatre soeurs. Mouha Harmel revisite à sa manière les contes tunisiens de notre enfance en mettant en avant leur face cachée sombre, cruelle et transgressive. Brazzaville dans les années 60. Le docteur Kaya est le seul psychanalyste de la ville. Sur son divan, il accueille l'élite africaine, ainsi que des européens. Son activité qui attire déjà bien des regards, se trouve encore plus scrutée lorsque l'un de ses patients, le procureur Lazare Matsocota est sauvagement assassiné dans des circonstances non élucidées. En parallèle et à l'insu du thérapeute, sa jeune femme de ménage, la mystérieuse Massolo, vit sur le plan personnel de profonds remous en lien avec le tumulte de l'actualité du pays. S'inspirant de faits réels, l'auteur explore la construction des consciences individuelles et collectives. En toile de fond, les soubresauts d'une ville en plein essor, épicentre d'un pays à peine sorti de la colonisation et déjà pris dans la nasse de la guerre froide. Un bijou littéraire sur les fondements de la jeune république du Congo... ACHETER LE LIVRE #ZaKoa, soit la traduction en malagasy de #MeeToo, raconte sous la forme d'une longue lettre à l'agresseur le combat d'une jeune étudiante victime de viol, qui trouve le courage de se battre contre l'opprobre, qui refuse d'endosser la honte. Écrit dans une langue fluide, cette fiction a été nourrie par les nombreux récits que l'autrice a pu entendre dans la cadre de son métier de gynécologue. C'est un ouvrage qui lève le voile sur un sujet brûlant, tabou à Madagascar autant qu'ailleurs. ACHETER LE LIVRE Elle s'assit sur le bord, observa le mouvement de l'eau. Sentit l'humidité sous ses jambes. Elle était de retour là où tout avait commencé. Voulait comprendre où elle avait failli . Peut-être que la mer saurait le lui dire, elle qui ne l'avait jamais quittée. Ou peut-être qui'il n'y avait rien à comprendre. Qu'elle devait se lever, et avancer au beau milieu de l'eau. C'était cela. II n'y avait Rien. Absolument Rien. Avancer encore. Se laisser engloutir par les flots. Par le Rien. Ne plus en ressortir. Peut-être qu'à ce prix-là, le rien s'anéantirait, enfin. Hajer, une jeune tunisienne étudiante en philosophie poursuit une psychanalyse avec le docteur H. Emportée dans l'euphorie de la Révolution, elle arrête son analyse et décide de se rapprocher des siens. Trois ans plus tard, elle revient vers son analyste et souhaite comprendre ce qui s'était passé. Au cours d"une nuit, les réminiscences d'une liaison vertigineuse accaparent son esprit. Se déploie alors le récit poignant de la chute d'une femme dans les rets d'une relation où elle va s'abandonner jusqu'à en perdre l'équilibre. Les scénes se succèdent et tracent le fil d'une relation tumultueuse avec un homme, avec elle-même, avec sa féminité et son féminisme. Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Chloé Hollings - Entière, comment mon corps m'a sauvée - Éditions Payot

Chloé Hollings - Entière, comment mon corps m'a sauvée - Éditions Payot

REVOIR LA RENCONTRE Photo de l'auteure ©Eliah Hazan Comment devenir une femme équilibrée et vivre sa féminité sans la subir ? Entre feelgood et body positive, Chloé Hollings témoigne de la méfiance de nombre de jeunes femmes à l'égard de leur féminité et de leur corps parce que leur parcours type passe par les cases fausse-couche, avortement et agression sexuelle. Chloé, trentenaire, n'y a pas fait exception, mais elle a fini par trouver le moyen de son épanouissement. Son secret ? Ni rejeter ce qu'on vit, ni être dévorée par ce qu'on a vécu. Chose possible à condition de chercher à se connaître un peu, revisiter son passé, écouter son corps. Et surtout de se libérer des injonctions sociales pour s'autoriser à faire enfin les choses à sa façon. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Sacha Perrine - Entendre nos fantômes - Éditions Robert Laffont

Sacha Perrine - Entendre nos fantômes - Éditions Robert Laffont

REVOIR LA RENCONTRE Été 1986, Uzès, dans le sud de la France. Le Dr Vick Vickensen, brillante psychiatre et auteure de best-sellers, reçoit ses patients dans le mythique château familial. C'est là qu'elle vit avec sa mère et ses deux filles - une adolescente qui l'ignore, et une petite de deux ans, mutique. Son monde bascule lorsque l'un de ses patients est assassiné. Du corps ne subsiste qu'un doigt. Un mystérieux mot a été laissé par celui que la presse appelle le meurtrier invisible. Le capitaine Burgaud, ami d'enfance de Vick, est chargé de l'enquête. Hantée par des rêves dont elle peine à trouver le sens, Vick semble être la seule à pouvoir associer les pièces éparses du puzzle qui se dessine dans le village, bientôt théâtre d'une série de crimes atroces. Que signifient les messages énigmatiques laissés par le tueur ? Quels mensonges ont été soigneusement dissimulés derrière les façades du château et du village ? Le Dr Vickensen semble au coeur d'un terrible secret... ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Harold Cobert - Le rouge et le blanc - Éditions Les escales

Harold Cobert - Le rouge et le blanc - Éditions Les escales

REVOIR LA RENCONTRE Photo de l'auteur ©Philippe Matsas Une fresque historique magnifique qui raconte le destin tragique de deux frères désunis par l'Histoire mais liés par l'amour d'une femme. Russie, 1914. Tout oppose Alexeï et Ivan Narychkine, deux frères issus de l'aristocratie. Alexeï, l'aîné, a hérité de leur père son tempérament déterminé et réfléchi. Libéral, il prône la modernisation et la démocratisation de la Russie. Ivan, lui, ressemble à leur mère : d'un naturel tourmenté et exalté, il épouse volontiers les pensées anarchistes et marxistes. Mais les deux jeunes hommes ont quelque chose en commun : leur amour pour Natalia, leur soeur de lait, fille de leur gouvernante et de l'administrateur des terres familiales. Quand, en 1917, la Révolution éclate, tous se déchirent et chacun choisit son camp, au risque de devoir un jour s'affronter... À travers les parcours d'Alexeï, d'Ivan et de Natalia, Harold Cobert livre une épopée passionnante de près d'un siècle, portée par des personnages inoubliables. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Sylvain Pattieu - Une vie qui se cabre - Éditions Flammarion

Sylvain Pattieu - Une vie qui se cabre - Éditions Flammarion

REVOIR LA RENCONTRE Photo de l'auteur ©Céline Nieszawer - Flammarion Et si, après 1945, l’Empire français avait changé de centre de gravité, le pouvoir passant de la « petite France » hexagonale à ses colonies ? Et si Aimé Césaire, puis son épouse Suzanne avaient présidé cette Union française d’un nouveau genre ? En avril 1946, l’Assemblée nationale constituante adopte la loi Lamine Guèye, qui attribue la citoyenneté française à tous les ressortissants de l’Empire. Sylvain Pattieu imagine dans cette uchronie qu’elle a été véritablement appliquée. Presque quinze ans après, la jeune Marie-des-Neige quitte Dakar, ses parents, et sa chère professeure, Maryse Condé. Elle part, avec son fils, pour Aix-en-Provence, afin d’y suivre des études d’institutrice. Elle découvre également Marseille, deux villes où elle éprouve son désir de liberté. Mais la Nouvelle Union française à laquelle elle croit, avec ses camarades, est menacée par des séditieux nostalgiques de l’ordre ancien. Entre Ange, le bandit corse, et Kathy, l’étudiante américaine, Marie-des-Neige vogue, tangue et cherche sa place dans ce monde ébranlé. Roman d’apprentissage porté par un grand souffle d’écriture, Une vie qui se cabre se saisit des enjeux postcoloniaux et nous embarque dans la destinée d’une femme propulsée dans les soubresauts de l’histoire. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

23/5 à 19h - Valérie Tong Cuong - Voltiges - Éditions Gallimard

23/5 à 19h - Valérie Tong Cuong - Voltiges - Éditions Gallimard

ASSISTER À LA RENCONTRE Eddie et Nora Bauer forment un jeune couple flamboyant. À la tête d'un grand cabinet de conseil, Eddie assure à sa famille un train de vie très confortable. Quant à Nora, elle se partage entre la création de bijoux et l'éducation de Leni, adolescente promise à une brillante carrière d'athlète depuis qu'elle a été repérée par le charismatique entraîneur Jonah Sow. L'avenir semble sourire à ces heureux du monde jusqu'au jour où Eddie apprend que son associé l'a trahi, conduisant le cabinet à la faillite. Ruiné, il fait le choix de ne rien dire à Nora, ni à Leni, et multiplie les mauvaises décisions. Tandis que l'atmosphère familiale se dégrade, d'étranges phénomènes se produisent : des bêtes sauvages hantent les rues, des incendies rongent les collines voisines, de violentes bourrasques surprennent les habitants. Une menace plane sur la famille Bauer comme sur la ville. Dans ce roman haletant, Valérie Tong Cuong interroge nos choix de vie et nos renoncements à l'heure où tout vacille. Avec force et sensibilité, elle nous rappelle que les pires bouleversements permettent quelquefois à l'être humain de s'affranchir de ses peurs les plus profondes et de conquérir sa liberté. ACHETER LE LIVRE La rencontre sera animée par Nathalie Couderc Photo de Valérie Tong Cuong ©Francesca Mantovani
Photo de Nathalie Couderc © DR Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

27/5 à 19h - Robert Neuburger - Écrire sa mère - Éditions Payot

27/5 à 19h - Robert Neuburger - Écrire sa mère - Éditions Payot

ASSISTER À LA RENCONTRE Trop aimé.e ? Pas assez ? Comment survivre à une mère insuffisamment bonne ? Des écrivains ont trouvé la solution. Annie Ernaux, Nancy Huston, Delphine le Vigan, Marguerite Duras, Pascal Quignard, Hervé Bazin, Simenon, Colette, Albert Cohen, Romain Gary, Saint- Exupéry, Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt, etc. : pour elles et eux, l'amour maternel n'a jamais été à la bonne place et ce fut un peu "l'amour en moins" ou "l'amour en trop"... La lecture et l'écriture ont été leur bouée de sauvetage. Fait curieux, après la mort de leur mère, ils ont tous écrit une autobiographie, comme la tombe où ils pouvaient placer leur mère, se réconcilier avec l'image maternelle. À défaut d'avoir eu une mère aimante, ils ont créé une mère aimable. ACHETER LE LIVRE La rencontre sera animée par Frédérique Deghelt et Nathalie Couderc. Photo de l'auteur © Gilbert Badaf
Photo de Frédérique Deghelt © Astrid di Crollalanza Photo de Nathalie Couderc © DR Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

28/5 à 19h - Soirée spéciale avec les 5 finalistes du Prix Orange du Livre 2024

28/5 à 19h - Soirée spéciale avec les 5 finalistes du Prix Orange du Livre 2024

ASSISTER À LA RENCONTRE Avec Amina Damerdji pour son roman «   Bientôt les vivants »   , éd. Gallimard Marianne Jaeglé pour son roman «  L’Ami du Prince »,   éd. L’Arpenteur Sophie Divry  pour son roman  « Fantastique histoire d’amour », éd. du Seuil Gaëlle Obiégly  pour son roman « Sans valeur »,  éd. Bayard Kiyémis   pour son roman « Et, refleurir » , éd. Philippe Rey Photo de l'auteure ©Francesca Mantovani « Aïcha courut à travers le village. Ses jambes tremblaient et son coeur battait si fort qu'il semblait vouloir sortir de sa poitrine. Elle connaissait le mot, dhabahine, les égorgeurs. Dhabahine, dhabahine ! » Algérie, 1988. Après les premières émeutes sauvagement réprimées, le mouvement islamiste montre sa puissance grandissante. La jeune Selma vit dans la proche banlieue d'Alger. Elle n'a qu'une passion, l'équitation, qu'elle pratique dans un centre non loin du village de Sidi Youcef, où se déroulera en 1997 l'un des épisodes les plus atroces de la guerre civile. Elle consacre tout son temps libre au dressage d'un cheval que tout le monde craint, tandis que les déchirements de l'histoire traversent sa famille comme toute la société algérienne : certains sont farouchement opposés aux islamistes, d'autres penchent pour le FIS, d'autres encore profitent du chaos pour s'enrichir... C'est dans ce contexte tragique que Selma apprendra à grandir, trouvant dans la relation avec son cheval et avec la nature un antidote à la violence des hommes. Bien que le martyre du village de Sidi Youcef éclaire d'une lumière terrible les trajectoires des divers personnages, ce roman reste constamment chaleureux et humain. ACHETER LE LIVRE Photo de l'auteure ©Francesca Mantovani 12 avril 65 après Jésus-Christ, dans les environs de Rome. Des soldats en armes envahissent la villa de Sénèque, porteurs d'un ordre de l'empereur : le philosophe doit se donner la mort. Sénèque écrit alors une ultime lettre à son ami Lucilius, dressant pour lui le bilan de sa vie. Durant quinze années, il a été le précepteur, puis le conseiller, puis l'ami de celui qui exige désormais sa mort : l'empereur Néron. Parce qu'il vit ses dernières heures, Sénèque peut enfin tenir un discours de vérité sur son élève. Dans cet ultime moment d'introspection, le philosophe interroge la réalité du pouvoir, mais affronte aussi ses propres erreurs et sa compromission. L'Ami du Prince raconte comment Sénèque s'est retrouvé prisonnier d'un idéal de l'Empire, de ses illusions et d'un jeune homme imprévisible dont la vraie nature s'est révélée peu à peu. Après Vincent qu'on assassine et Un instant dans la vie de Léonard de Vinci, Marianne Jaeglé fait revivre le stupéfiant face-à-face entre un philosophe épris de vertu et un jeune tyran sans merci. ACHETER LE LIVRE Photo de l'auteure © Bénédicte Roscot Maïa, journaliste scientifique, se rend au Cern, le prestigieux centre de recherche nucléaire à Genève, pour écrire un article sur le cristal scintillateur, un nouveau matériau dont les propriétés déconcertent ses inventeurs. Bastien apprend que l'accident est en réalité un homicide. Maïa, elle, découvre que l'expérience a mal tourné. Sa tante, physicienne dans la grande institution suisse, lui demande de l'aider à se débarrasser de ce cristal devenu toxique. Ce roman addictif qui emprunte aux codes de la série et du thriller est aussi une histoire d'amour. Une rencontre inattendue entre un homme, vaguement catholique et passablement alcoolique, et une femme, orpheline et fière, qui a érigé son indépendance en muraille. ACHETER LE LIVRE Photo de l'auteure © Bénédicte Roscot « Il est arrivé, à l'automne 2022, qu'un petit tas d'ordures suscite mon attention au point que je m'agenouille sur le trottoir pour les considérer. En vue d'un déménagement dont l'échéance approchait, l'essentiel de mon temps était alors occupé au tri et à l'empaquetage de mes affaires. Triant laborieusement, j'ai passé plusieurs mois à discriminer ce qui a de la valeur et ce qui ne vaut rien. D'un côté ce qui est destiné au paradis des archives ; de l'autre ce qui est voué à disparaître dans le néant des ordures. »Qu'est-ce qui compte ? Comment déterminer la valeur d'une chose ? En s'appropriant les affaires d'une inconnue, en les mettant en miroir à sa propre vie, la narratrice nous plonge dans une suite de réflexions et de pensées tour à tour drôles, étranges, poignantes, vertigineuses. C'est finalement l'essence même de notre condition humaine, vouée à la disparition, qui est interrogée dans ce texte sans équivalent et d'une incroyable puissance. ACHETER LE LIVRE Photo de l'auteure ©Philippe Matsas Un premier roman qui rend hommage aux rêves déraisonnables, au courage d'une héroïne quittant le Cameroun pour s'accomplir en France. Née dans le village camerounais de Nyokon, Andoun est entourée du bruit des houes retournant la terre des cultures d'arachides. Mais ses rêves sont plus grands que cette vie dans les champs. À chaque instant, elle souhaite casser la routine dans laquelle son village entend l'installer. Entre une volonté d'étudier contrariée, une grossesse imprévue et une indépendance arrachée, chaque pas vers son destin produira une onde de choc, transformant définitivement la jeune femme, ses proches et tous ceux qui croiseront son chemin. De Nyokon à Paris, en passant par Douala, Andoun devra affronter la résistance de sa famille très conservatrice. Tiraillée entre son envie d'appartenance et ses désirs de flamboyance, elle tentera de dépasser les préjugés des mondes traversés. Avec ce premier roman inspiré de l'histoire de sa grand-mère, la poétesse Kiyémis rend hommage aux rêves déraisonnables, à la témérité, à la capacité de renaître de celles qui choisissent de suivre leur destinée hors des sentiers tracés. ACHETER LE LIVRE La rencontre sera animée par Nathalie Couderc. Photo ©DR Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

29/5 à 19h - Soirée spéciale avec les finalistes du Prix Orange de la Bande Dessinée 2024

29/5 à 19h - Soirée spéciale avec les finalistes du Prix Orange de la Bande Dessinée 2024

ASSISTER À LA RENCONTRE Avec : Maud Bénézit et Clarisse Crémer pour « J'y vais mais j'ai peur » Éd. Delcourt Sylvain Bordesoules pour « L'été des charognes » Éd. Gallimard BD Yoann Vornière pour « Silence » Éd. Kana Edith Chambon pour « Ma famille imaginaire » Éd. L'agrume Jean Cremers pour « Le grand large » Éd. Glénat Photo de Clarisse Crémer ©Vollmer-Lo Photo de Maud Bénézit ©Karen Rigden Murphy 87 jours pour boucler son tour du globe en solitaire ont fait de Clarisse Crémer « la femme la plus rapide du monde » mais l'album raconte avant tout une incroyable aventure humaine loin des récits de mer héroïques. Avec Maud Bénézit (Il est où le patron ?), elles embarquent dans leur sillage les voileux comme les néophytes qui ont suivi ses aventures et les tempêtes qu'elle a traversées... ACHETER LE LIVRE Photo de Sylvain Bordesoules ©Vollmer-Lo Ici, c'est le «village de nulle part». Là où l'on vit retiré et un peu hors la loi. Là où les enfants slaloment entre les pères ivres et les chiens errants, où l'été on apprend à dépecer les agneaux... Où trop souvent la misère vous mord les lèvres et la puanteur vous empoigne la gorge. Là où l'amitié reste la grande affaire.Un jour pourtant, il faut partir, affronter le monde pour tenter d'échapper à cette enfance pleine de terre et de sang qui vous colle à la peau. ACHETER LE LIVRE Photo de Yoann Vornière ©Aude Boyer Le jeune Lame et son village sont coupés du reste du monde. Les monstres, qui les repèrent grâce au son et plus particulièrement à la voix, les ont contraints à communiquer par la langue des signes. Mais dans un monde où règne une nuit permanente, les ressources viennent à manquer. Alors que Lame accompagne Gris le chasseur du village dans une expédition de ravitaillement à l'extérieur, ils sont attaqués car le jeune garçon rompt par inadvertance le silence. Lame, rongé par la culpabilité, va tout faire pour se racheter et va faire une découverte qui pourrait bien changer du tout au tout le destin du village... ACHETER LE LIVRE Photo de Edith Chambon ©DR Un récit très actuel, un portrait de femme bouleversant !C'est l'histoire d'une femme d'une trentaine d'années qui, du jour au lendemain, se trouve terrorisée, tétanisée, clouée au sol. Quelque chose en elle s'est réveillé ou rompu, mais elle ne comprend ni quoi ni pourquoi... Alors sa mère se voit dans l'obligation de lui révéler certaines choses, longtemps tues et profondément enfouies. Et cette parole va, par effraction, balayer tout un imaginaire. La boîte de Pandore est ouverte.Une famille imaginaire, c'est celle qu'on a toujours connue, mais qui ne sera plus jamais vraiment la même, dès lors qu'on en déterre les secrets... Une famille imaginaire, c'est celle qu'on pensait créer, jusqu'à ce qu'on réalise qu'elle n'était pas vraiment destinée à exister. ACHETER LE LIVRE Naviguer sur les flots de la vie...Sac sur le dos, Léonie se retrouve au milieu de nulle part, ou plus exactement en plein milieu de l'océan ! En lui apprêtant une embarcation, ses parents l'ont tout simplement forcée à prendre le large ! Mais pour aller où ? Comment diable va-t-elle s'y prendre pour trouver la terre ferme à l'aide de ses simples rames en bois ? Apeurée, elle va découvrir un univers sans foi ni loi où la nature, le hasard et la détermination vont guider sa barque. Bonne nouvelle: elle n'est pas si seule puisqu'elle rencontre Balthazar, un adolescent dont le canoë prend l'eau de toutes parts. Dans cette immensité, tout le monde n'est donc pas logé à la même enseigne. Les yachts et les bateaux à moteur circulent à toute allure et ne se gênent pas pour détrousser le voisin. Parmi ce faste, il y a aussi ceux qui semblent avoir abandonné tout espoir d'accoster un jour, comme Agathe, qui s'est laissé porter par le courant... Quand ces trois naufragés se croisent, l'aventure prend un autre tournant. Léonie, décidée à trouver un rivage, va embarquer Agathe et Balthazar pour une traversée éprouvante, à la limite des forces qui lui restent, à moins que ce ne soit le contraire... Il faut bien grandir un jour. Mais comment naviguer sur les flots de la vie ? C'est à travers ce roman graphique que Jean Cremers tente de répondre à cette question en convoquant la force de l'imaginaire pour une métaphore du grand saut vers l'âge adulte. Ce récit initiatique plein de péripéties, que l'on lit d'une traite nous parle des rencontres marquantes et de ces épreuves nécessaires qui nous forgent. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Mehtap Teke - Au hasard heureux - Éditions Viviane Hamy

Mehtap Teke - Au hasard heureux - Éditions Viviane Hamy

REVOIR LA RENCONTRE Photo de l'auteure ©Pascal Ito À l'instant où nos yeux se croisèrent, un désir qui se mêlait à de la peur s'éveilla en moi et me prit au dépourvu. Il paraissait dire que les forces du destin avaient oeuvré pour me mener à la découverte de l'existence de la jeune femme. Ses pupilles, rivées sur moi, semblèrent un gouffre ; un abîme qui m'attirait à lui, plus effrayant que toute chose en ce monde... Passionnée par la peinture, Adélaïde, la vingtaine, a fui la France après avoir échoué au concours d'entrée des Beaux-Arts. Ayant renoncé à sa carrière artistique, elle porte en elle cette blessure qui la frustre et l'empêche d'avancer. À la suite de cette déconvenue, Rachid, un ami, fait tout pour qu'elle le rejoigne à New York et qu'elle accepte un poste de graphiste dans l'entreprise où il travaille. Lorsqu'elle rencontre Hiba, c'est comme un sortilège qui s'empare d'Adélaïde. Elle voit en cette jeune femme un idéal de beauté et de liberté qui lui fait défaut. Si le coup de foudre existe en amitié, où s'arrête l'obsession et où commence l'emprise ? Au hasard heureux de Mehtap Teke nous entraîne dans une fable new-yorkaise aux irrésistibles accents hitchcockiens. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

bottom of page