My Items

I'm a title. ​Click here to edit me.

Sophie Bouilloux

Sophie Bouilloux

Pour voir le parcours de la comédienne au cinéma, au théâtre et à la télévision, c'est ici.

Maïté Laplume - Et pourtant elle tourne

Maïté Laplume - Et pourtant elle tourne

Photo de l'auteure
© Marion Guerand Constantine, 1986. À quinze ans, Latzari Luma a déjà vu du paysage. Chef d'escale dans une grande compagnie aérienne, son père entraîne sa famille sous de nouveaux cieux tous les trois ans - hier en Espagne, aujourd'hui en Algérie, demain là où le vent les portera. Dans la petite bulle des expatriés de Constantine, la vie des Luma est douce, légère, entre les week-ends à Tamanart, les après-midi au hammam, les pique-niques gourmands dans la pinède et les nombreuses fêtes où la communauté française s'amuse, s'enivre, s'ébat jusqu'à l'aube. Latzari est toujours la première à chanter, danser et rire. Pourtant, c'est une jeune fille coupée en deux : d'un côté, elle a le quotidien d'une adolescente, avec sa bande, ses histoires, sa musique ; de l'autre, elle protège le terrible secret qui la lie à son père depuis sa plus tendre enfance. Or la bulle constantinoise est sur le point d'éclater. Alors que le fondamentalisme s'insinue dans la vie de la population algérienne, que la menace se rapproche chaque jour, Latzari comprend qu'il lui faut se sauver de ce père prédateur. Quoi qu'elle décide, le monde qu'elle a connu est sur le point de disparaître. À elle de ne pas disparaître avec lui... Un premier roman solaire où dominent la foi, la joie et un désir de vivre incandescent. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Grégory Nicolas - Les fils du pêcheur

Grégory Nicolas - Les fils du pêcheur

Photo de l'auteur
©Fabien Nissels Alors que le narrateur vient d'apprendre qu'il sera bientôt père d'une petite fille, le téléphone sonne. À l'autre bout du fil, sa mère. Le bateau de son père, Jean, vient de sombrer « corps et biens ». Jamais Jean ne saura que sa petite-fille s'appellera Louise. Peut-être pour lui rendre hommage, peut-être pour apaiser son chagrin, le narrateur se met alors à écrire le roman de ce coquillier blanc et bleu, Ar c'hwil, né presque en même temps que lui. Derrière l'histoire du bateau, c'est celle du père, de ses peines et de ses drames qui se profile. Mais aussi celle d'une famille, faite d'amour filial et fraternel. Une famille simple, où la pudeur des sentiments est de mise. Une histoire intimement liée à celle de la Bretagne, de la pêche et des crises qui ont jalonné la seconde partie du XXe siècle. À travers une chronique à la fois intime et sociale évoluant sur près de soixante ans, Grégory Nicolas rend hommage au courage des pêcheurs et de ceux qui les attendent. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Gisèle Szczyglak - Subversives

Gisèle Szczyglak - Subversives

Photo de l'auteure ©DR Ce livre propose aux femmes de maîtriser l'art d'être subversives sur le terrain. Pour casser les codes, il faut d'abord les reconnaître, se les approprier en les testant, et donc jouer avec, avant de pouvoir prendre pleinement sa place : déchiffrer les codes tout en proposant des pistes concrètes d'actions. Déjouer l'attente de l'autre quand l'autre tente de nous réduire au rôle qu'il tient à nous faire jouer : se taire un temps lorsqu'une réponse est exigée, faire preuve d'humanité lorsqu'on vous invite à un pugilat, se montrer piquante lorsque l'on vous attend aimable, etc. Déjouer sans cesse le jeu pour mieux cultiver son je. ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Soirée spéciale Éditions Finitude

Soirée spéciale Éditions Finitude

Rencontre avec Emmanuelle Boizet, fondatrice des Éditions Finitude et Olivier Bourdeaut, auteur de "Florida". Emmanuelle Boizet Olivier Bourdeaut
© Sandrine Cellard Créées en 2002 par un couple, Emmanuelle & Thierry Boizet, les éditions Finitude publient de la littérature, française ou étrangère, classique ou contemporaine, pourvu qu’elle soit bonne, au rythme d’une dizaine de titres par an. Parfois plus, parfois moins. La ligne éditoriale est on ne peut plus simple : le goût des éditeurs. UN TRUC TRÈS BEAU La Beat Generation c’est Kerouac, Ginsberg, Burroughs : trois écrivains qui allaient bousculer durablement l’Amérique. Mais l’étincelle, celui qui a mis le feu aux poudres, s’appelle Neal Cassady. Il est l’alter ego, le «frère de sang» de Jack Kerouac qui en fait le héros de « Sur la Route » et du reste de son œuvre. Il est charmeur, flamboyant et excessif, dans la vie comme dans ses lettres. Ces lettres fulgurantes qui impressionnent et enthousiasment. «Elles se rangent parmi les meilleures choses jamais écrites en Amérique» s’enflamme Kerouac qui s’en inspirera dans ses romans, allant même jusqu’à s’en approprier des pages entières. Inédites en français, ces lettres étourdissantes font enfin entendre les propres mots de celui qui reste « l’âme de la Beat Generation » – parfois tendres et touchants, parfois insolents et délirants. Voici le véritable Neal Cassady, brut et intégral. ACHETER LE LIVRE DERRIÈRE LES PANNEAUX IL Y A LES HOMMES Pierre a tout abandonné, il vit dans sa voiture, sur l’autoroute. Là où sa vie a basculé il y a six mois. Il observe, il surveille, il est patient.
Parmi tous ceux qu’il croise, serveurs de snack, routiers, prostituées, cantonniers, tout ce peuple qui s’agite dans un monde clos, quelqu’un sait, forcément.
Week-end du 15 août, caniculaire, les vacanciers se pressent, s’agacent, se disputent. Sous l’asphalte, lisse et rassurant, la terre est chaude, comme les désirs des hommes.
Soudain ça recommence, les sirènes, les uniformes. L’urgence. Pierre n’a jamais été aussi proche de celui qu’il cherche. Joseph Incardona mêle les genres avec habileté et réussit un roman profond et ambitieux. Son style puissant et son art très cinématographique de la narration font mouche. ACHETER LE LIVRE JÉRÔME Obsédé par Polly, la jeune fille qu’il croit aimer, Jérôme Bauche se lance dans une quête hallucinée à travers une ville étrange, un peu Paris un peu Saint-Petersbourg. Tel Dante, il s’enfonce irrémédiablement vers l’enfer, et nous y entraîne avec lui. De gré ou de force. « Ne pas se laisser aller à la nostalgie de l’amour et des caresses, car alors on est foutu. » En 2018, Jérôme a 40 ans et on commémore également les 25 ans de la mort de Jean-Pierre Martinet. Pour marquer ces anniversaires, nous publions une nouvelle édition de Jérôme (la dernière, parue 2008, était épuisée). En manière d’hommage, la couverture est orange, le même orange que celui choisi par le Sagittaire pour l’édition originale de 1978. ACHETER LE LIVRE EN ATTENDANT BOJANGLES Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom. L’optimisme des comédies de Capra, allié à la fantaisie de L’Écume des jours. ACHETER LE LIVRE H.D. THOREAU - JOURNAL 1841-1843 Lorsque le 22 octobre 1837 Henry David Thoreau débute la rédaction d’un journal, il a vingt ans ; il le tiendra jusqu’à sa mort en 1862. Ce Journal, par sa taille (près de 7 000 pages) et par son contenu, constitue une œuvre littéraire absolument unique.
Tout à la fois manifeste philosophique, recueil poétique, précis naturaliste ou manuel d’ethnologie, il est avant tout un document passionnant sur la vie quotidienne et intellectuelle dans les États-Unis du XIXème siècle. On y trouve exposées, à travers son regard contemplatif sur le monde, toute la pensée de Thoreau et la matière brute de ses ouvrages, de Walden à la Désobéissance civile.
Œuvre majeure, ce Journal est souvent cité comme un des piliers de la culture américaine et comme le grand texte fondateur de l’écologie. Sur les sept mille pages du Journal, à peine deux cents pages d’extraits avaient été traduites en français. Aujourd’hui, les éditions Finitude prévoient de publier cette œuvre dans sa totalité en quinze volumes. ACHETER LE LIVRE ZÉNITH-HÔTEL « Je suis une pute de rue. Pas une call-girl ou quelque chose comme ça ; non, une vraie pute de trottoir, à talons hauts et cigarettes mentholées. » Elle est directe, Nanou, pas le genre à faire des manières, non, pas le genre à se voiler la face, à se faire des illusions sur sa vie ou sur celle de ses clients. Elle est juste là pour donner un peu d’amour, et eux sont là pour en recevoir. Dominique, Emmanuel, Victor, Luc, Jipé ou Robert, ils ne demandent que ça, un peu de tendresse, histoire de se fuir un instant, histoire de vivre un peu. Une galerie de portraits attachants, sincères, de petites gens aux prises avec un monde trop grand pour eux. Pas de grands destins, tous ici sont un peu mal fichus, un peu cassés, pas très beaux ni très brillants, mais Oscar Coop-phane, en digne petit-cousin de Bove ou de Calet déborde d’affection pour ses personnages. Et elle est belle jusque dans ses faiblesses, cette humanité-là. ACHETER LE LIVRE Pour découvrir le site des Éditions Finitude c'est ici VOIR OU REVOIR LA RENCONTRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Éditions Joëlle Losfeld - Parcours Maison d’édition

Éditions Joëlle Losfeld - Parcours Maison d’édition

En 1991, Joëlle Losfeld crée la maison d’édition qui porte son nom. Elle s’associe au groupe Mango de 1997 à 2003 où elle intègre les Éditions Gallimard. Elle édite et fait connaître en France de nombreux auteurs de langue anglaise tels que Janet Frame ou John Meade Falkner. En 1999, la parution d’Effroyables jardins de Michel Quint devient un succès exceptionnel et inattendu qui lance sa maison d’édition. On lui doit la réédition des œuvres complètes de l’auteur égyptien francophone Albert Cossery, grand prix de la francophonie. Parmi les autres auteurs remarqués il faut citer Sebastian Barry, John Cheever, Paula Fox, Kate O’Riordan, Dominique Mainard, Richard Morgiève, Jean Meckert... Littératures étrangère et française se côtoient harmonieusement pour illustrer ce que Joëlle Losfeld affectionne : un regard en marge porté par un style original et un imaginaire au service de la création littéraire. À raison d’une quinzaine de titres par an. Photo de l'éditrice ©Francesca Mantovani Effroyables jardins - Michel Quint "Certains témoins mentionnent qu'aux derniers jours du procès de Maurice Papon, la police a empêché un clown de rentrer dans la salle d'audience. Il semble que ce même jour, il ait attendu la sortie de l'accusé et l'ait simplement considéré à distance sans chercher à lui adresser la parole. L'ancien secrétaire général de la préfecture a peut-être remarqué ce clown mais rien n'est moins sûr. par la suite l'homme est revenu régulièrement sans son déguisement à la fin des audiences et aux plaidoiries. A chaque fois, il posait sur ses genoux une mallette dont il caressait le cuir tout éraflé. Un huissier se souvient de l'avoir entendu dire après que le verdict fut tombé : - sans vérité, comment peut-il y avoir de l'espoir ? ". L'auteur dédie ce court texte lumineux, émouvant et métaphorique à la mémoire de son grand-père, ancien combattant à Verdun et de son père, ancien résistant. ACHETER LE LIVRE Le Cherokee - Richard Morgiève 1954, USA : alors qu'il fait sa tournée de nuit à la première neige, sur les hauts plateaux désertiques du comté de Garfield, dans l'Utah, le shérif Nick Corey découvre une voiture abandonnée. Au même moment, il voit atterrir un chasseur Sabre, sans aucune lumière. Et sans pilote. C'est le branle-bas de combat. L'armée et le FBI sont sur les dents. Quant à Corey, il se retrouve confronté à son propre passé : le tueur en série qui a assassiné ses parents et gâché sa vie réapparaît. Corey se lance à sa poursuite. Mais les cauchemars ont la dent dure... Et on peut tomber amoureux d'un agent du FBI. ACHETER LE LIVRE Mendiants et orgueilleux - Albert Cossery Dans les rues du Caire, Gohar, ex-philosophe devenu mendiant, sillonne avec nonchalance les ruelles de la ville et croise des figures pittoresques et exemplaires. Dans ce petit peuple où un manchot, cul-de-jatte, subit les crises de jalousie de sa compagne, on rencontre aussi Yéghen, vendeur de hachisch, laid et heureux, et Set Amina, la mère maquerelle. Il y a aussi Nour El Dine, un policier homosexuel, autoritaire mais très vite saisi par le doute à mesure que progresse son enquête. Un meurtre a eu lieu, celui d'une jeune prostituée... ACHETER LE LIVRE Toutes ces foutaises - Ezzedine Fishere Amal, une jeune Américaine d'origine égyptienne, vient de sortir d'un an de prison. Elle a été inculpée pour appartenance à une organisation étrangère visant à déstabiliser le régime, une ONG en l'occurrence. Durant une fête célébrant sa sortie de prison, elle rencontre Omar, un chauffeur de taxi. Ils passent la soirée et la nuit ensemble. Quarante-huit heures séparent Amal de son retour aux États-Unis et c'est durant ce laps de temps que se déroule le roman. Amal et Omar feront l'amour, souvent, se raconteront et raconteront l'Égypte d'une jeunesse contemporaine depuis 2011 jusqu'à aujourd'hui, pleine d'espoirs mais souvent désenchantée. À l'instar des Mille et Une Nuits, Ezzedine Fishere nous propose des récits enchâssés avec pour cadre l'histoire d'Amal et Omar. S'inspirant de faits réels, le roman n'est pas seulement bien documenté, il est empreint d'un humour noir et d'une autodérision ravageurs. ACHETER LE LIVRE Toute la famille sur la jetée du paradis - Dermot Bolger En 1915, dans un village du comté de Donegal, au nord de l'Irlande, la famille Goold Verschoyle s'épanouit dans un manoir animé par les rires de leurs prestigieux invités. Mais le cours de l'histoire menace l'équilibre de ce petit paradis. Dans une Europe déchirée, chacun va devoir affronter son destin. Toute la famille sur la jetée du Paradis suit l'extraordinaire itinéraire de ces personnages impliqués dans les combats pour l'indépendance, la grève générale en Angleterre, les années 1930 à Moscou, la guerre civile espagnole... Bolger, qui s'est inspiré d'une histoire réelle, a superbement recréé une famille dans sa diversité, toujours unie par les rêves, l'amour et la mémoire vive de l'enfance. ACHETER LE LIVRE Un ange à ma table - Janet Frame Ma terre, mon île constitue le premier tome de son autobiographie qui, sous le titre de un ange à ma table, fut remarquablement porté à l'écran par Jane Campion. Les deux autres tomes : un été à Willowglen (vol. 2) et le messager (vol. 3) sont également publiés aux éditions Joëlle Losfeld ainsi que visages noyés, le jardin aveugle et poussière et lumière du jour et Daughter buffalo. ACHETER LE LIVRE Personnages désespérés - Paula Fox Otto et Sophie vivent sans enfants dans une belle maison bourgeoise, où l'on remarque les couvres complètes de Goethe, une cuisine ultramoderne et une mercedes garée dans l'allée. Un soir Sophie se fait mordre la main par un chat errant alors qu'elle tentait de l'apprivoiser. c'est le début d'une série de petits désastres tout-puissants qui viennent gâcher leur vie, révélant les fractures et les erreurs d'un mariage, et celles d'une société qui s'effondre. publié en 1970, personnages désespérés constitue l'un des exemples les plus étonnants du talent que montrent les écrivains américains pour raconter des histoires. ACHETER LE LIVRE Elmet - Fiona Mozley John Smythe est venu s'installer avec ses enfants, Cathy et Daniel, dans la région d'origine de leur mère, le Yorkshire rural. Ils y mènent une vie ascétique mais profondément ancrée dans la matérialité poétique de la nature, dans une petite maison construite de leurs mains entre la lisière de la forêt et les rails du train Londres-Édimbourg. Dans les paysages tour à tour désolés et enchanteurs du Yorkshire, terre gothique par excellence des soeurs Brontë et des poèmes de Ted Hughes, ils vivent en marge des lois en chassant pour se nourrir et en recevant les leçons d'une voisine pour toute éducation. Menacé d'expulsion par Mr Price, un gros propriétaire terrien de la région qui essaye de le faire chanter pour qu'il passe à son service, John organise une résistance populaire. Il fédère peu à peu autour de lui les travailleurs journaliers et peu qualifiés qui sont au service de Price et de ses pairs. L'assassinat du fils de Mr Price déclenche alors un crescendo de violence ; les soupçons se portent immédiatement sur John qui en subit les conséquences sous les yeux de ses propres enfants... Ce conte sinistre et délicat culmine en une scène finale d'une intense brutalité qui contraste avec la beauté et le lyrisme discret de la prose de l'ensemble du roman. ACHETER LE LIVRE Côte ouest - Paula Fox « Annie Gianfala, dix-sept ans, abandonnée par son père, est seule et fauchée. Elle avance vers l'Ouest, comme l'Amérique le fit un jour, mais son voyage se déroule dans les années qui précèdent la Seconde Guerre mondiale. Elle dérive, portée par les courants de la Dépression, l'enthousiasme des communistes pour le Parti et l'URSS, puis le dégoût que beaucoup ressentent ensuite. Parmi ceux qu'elle rencontre, et qui font son éducation, sur le plan intellectuel aussi bien que physique, il y a des idiots, des paumés, des intellectuels blasés, des amants en tout genre, aussi bien que des cadres du Parti, des Noirs, des homosexuels, et toutes sortes d'écrivains ratés ou en train de le devenir. Annie est à la fois une enfant perdue et une femme douée de pouvoir. Ce roman, qui explore si magnifiquement les sens, les transcende en même temps. » Frederick Busch. ACHETER LE LIVRE Un petit homme de dos - Richard Morgiève « Pendant des années, chaque fois que je voyais dans la rue un petit homme de dos avec un imperméable et un parapluie, je pressais le pas et quand j'arrivais à sa hauteur, je tournais la tête, mais ce n'était jamais lui. » Février 1942 : un petit Polonais et une jeune femme romantique se rencontrent dans une ville de la province ardéchoise. Aussitôt c'est la passion, immédiate, celle qui brûle, qui enivre. Profondément excessif, d'un égoïsme et d'une avidité que seul tempère l'amour qu'il éprouve pour les siens, le petit Polonais flirte insolemment avec les frontières du bien et du mal : trafiquant sans scrupule pendant la guerre, il deviendra à la Libération un commerçant impitoyable. Envoûtés par son charisme, par sa passion effrénée pour l'existence et son goût du danger, sa femme, ses enfants, et tous ceux qui l'entourent lui vouent une admiration et une tendresse inconditionnelles. Trente ans après le suicide de son père, son fils cadet tente de ranimer la force, les faiblesses et les passions de ce caïd brisé par la mort de la seule femme qu'il ait aimée. ACHETER LE LIVRE Des jours sans fin - Sebastian Barry Chassé de son pays d'origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Sa destinée se liera à celle de John Cole, l'ami et amour de sa vie. Dans le récit de Thomas, la violence de l'Histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte. Tour à tour Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l'Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles, et s'engagent du côté de l'Union dans la guerre de Sécession. Malgré la violence de ces fresques se dessine cependant le portrait d'une famille aussi étrange que touchante, composée de ce couple inséparable, de Winona leur fille adoptive sioux bien-aimée et du vieux poète noir McSweny comme grand-père. Sebastian Barry offre dans ce roman une réflexion sur ce qui vaut la peine d'être vécu dans une existence souvent âpre et quelquefois entrecoupée d'un bonheur qui donne l'impression que le jour sera sans fin. ACHETER LE LIVRE REVOIR LA RENCONTRE SITE FACEBOOK Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Éditions Mémoire d'encrier

Éditions Mémoire d'encrier

Poète, écrivain, essayiste, éditeur, né à Cavaillon (Haïti), Rodney Saint-Éloi est l’auteur d’une quinzaine de livres de poésie, dont Je suis la fille du baobab brûlé (2015, finaliste au prix des Libraires, finaliste au Prix du Gouverneur général), Jacques Roche, je t’écris cette lettre (2013, finaliste au Prix du Gouverneur général). Il est l’auteur de l’essai Passion Haïti (Septentrion, 2016) et du roman Quand il fait triste, Bertha chante (Québec Amérique, 2020). Le prestigieux prix Charles-Biddle lui a été décerné en 2012. Il a été reçu en 2015 à l’Académie des lettres du Québec et en 2019 à l’Ordre des arts et des lettres du Québec. Il dirige la maison d’édition Mémoire d’encrier qu’il a fondée en 2003 à Montréal. QUAND IL FAIT TRISTE BERTHA CHANTE Dans ce récit admirablement écrit, l’auteur rend hommage à sa mère, Bertha. Cette grande dame noire à l’énergie et à la générosité exemplaires, « amoureuse de l’amour », vient de mourir. Rodney, son fils aîné, raconte l’enfance bleue au pays natal, leur chemin d’exil, elle à New York, lui à Montréal. Le fils dialogue avec la mère. Lui, il est celui qui a grandi sous la dictature, qui rêvait d’être écrivain et qui parvient à mettre des mots sur la colère, la peine, la joie, le courage et l’amour. Elle, elle est la mère qui porte la mémoire du « pays-pourri » et la lumière de l’espoir. La parole de Bertha, poignante et belle, fait entendre la musique et la dignité de cet art d’être mère. ACHETER LE LIVRE PASSION HAÏTI Haïti est un joyau. Nous en avons pourtant une idée préconçue souvent liée au malheur et à la souffrance. S'il est vrai qu'Haïti a eu son lot d'épreuves avec, entre autres, le régime Duvalier et les catastrophes naturelles, elle est loin de ne se résumer qu'à la misère. C'est avec la verve et la poésie qu'on lui connaît que Rodney Saint-Eloi nous livre dans Passion Haïti un portrait de son pays d'origine qu'il voit fort, contrasté, riche et foisonnant. Dans ce carnet, on visite le pays à travers les yeux de quelqu'un qui le garde en lui malgré l'exil. On rencontre des personnages qui façonnent le visage d'une Haïti embrassant tant bien que mal ses propres contradictions et ses travers. On y découvre à la fois l'importance de la culture et les couleurs flamboyantes du créole, mais aussi le racisme qui sévit entre les citoyens et les inégalités qui rendent la politique complexe. ACHETER LE LIVRE (éditions Septentrion) ACHETER LE LIVRE (éditions Grandvaux) NOUS NE TRAHIRONS PAS LE POÈME L'ancêtre parle, invoque terre, feu, ciel, océan. Des voix résistent, résonnent ; le poème se joue, tambour, espérance et acte de foi. Rien n'est trahison dans cette traversée. Tout porte vers l'incandescence, lumière de nos humanités. ACHETER LE LIVRE JE SUIS LA FILLE DU BAOBAB BRÛLÉ Je suis la fille du baobab brûlé métisse voix, routes et identités. D’un bout à l’autre, résonne d’une coulée cette parole libérée des miroirs et des compromis. La fille du baobab cherche son visage, son corps et son chemin dans le déferlement d’une écriture sans concession. ACHETER LE LIVRE PARMI LES AUTEURS... JOSÉPHINE BACON Cet ouvrage bilingue (français et innu-aimun) est une invitation au dialogue. Bâtons à message fait référence à un ensemble de repères qui permettent aux nomades de s’orienter à l’intérieur des terres et de retrouver leur voie/voix. Également poétique de la relation, l’ouvrage est fondé sur l’entraide, la solidarité et le partage, nécessaires à la survie du peuple innu. La poésie de Joséphine Bacon, simple et belle, est hommage au territoire, aux ancêtres et à la langue innu-aimun. Cette poésie-témoignage recoupe l’histoire dans ses zones les plus inédites. Une vision cosmogonique qui nous plonge dans l’intensité de la parole des aînés: l’itinéraire des porteurs de rêves et de visions, les horizons des femmes guides, le courage des hommes chasseurs, les enfants garants de la continuité du voyage et les arbres, infatigables témoins de la route. ACHETER LE LIVRE NAOMI FONTAINE SHUNI Naomi Fontaine écrit une longue lettre à son amie Shuni, une jeune Québécoise venue dans sa communauté pour aider les Innus. Elle convoque l’histoire. Surgissent les visages de la mère, du père, de la grand-mère. Elle en profite pour s’adresser à Petit ours, son fils. Les paysages de Uashat défilent, fragmentés, radieux. Elle raconte le doute qui mine le cœur des colonisés, l’impossible combat d’être soi. Shuni, cette lettre fragile et tendre, dit la force d’inventer l’avenir, la lumière de la vérité. La vie est un cercle où tout recommence. ACHETER LE LIVRE KUESSIPAN Voici la réédition du premier roman d'une jeune femme de vingt-trois ans qui rappelle par la puissance de son écriture quelques grands noms de la littérature autochtone comme Tomson Highway, Scott Momaday. Naomi Fontaine rejoint les grandes voix humaines. "Kuessipan" est un livre bouleversant qui nous fait découvrir le quotidien sur une réserve innue. C'est avec la grâce et la justesse d'une langue éblouissante que Naomi Fontaine évoque cette réalité. "Kuessipan" : mot innu signifiant « à toi » ou « à ton tour ». Ce sont des lieux, des visages connus et aimés. Des chasseurs nomades. Des pêcheurs nostalgiques. Des portraits. Des vies autour de la baie qui reflète les choses de la Terre. Les lièvres. La banique. Les rituels. Les tambours en peau de caribou qui font danser les femmes. Des enfants qui grandissent. Des vieux qui regardent passer le temps. Des saumons à pêcher. Des épinettes. Des barrières visibles et invisibles. Des plaisirs éphémères. De l'alcool qui éclate les cervelles. Des souvenirs. Des voyages en train. Et surtout l'évidence que la vie est cet ensemble de morceaux à emboîter pour que naisse la symphonie. ACHETER LE LIVRE EMMELIE PROPHÈTE LE RESTE DU TEMPS Le roman d’Emmelie Prophète est ancré dans le quotidien d’un temps de plomb. Port-au-Prince, un lundi d’avril 2000 – Six heures trente. Il faisait déjà très chaud quand le téléphone a sonné. La voix d’un ami au bout du fil : « Il m’annonça sans ambages qu’il venait d’entendre à la radio qu’on avait tiré sur Jean. » Avec attention et retenue, Emmelie Prophète peint une ville dans la tourmente où l’amitié, la fraternité et le partage aident à vivre – où la quête d’un exemplaire dépareillé de Sodome et Gomorrhe n’est jamais vaine. Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est poète et romancière. Elle a étudié en littérature, en communication et en droit. Son œuvre est publiée aux éditions Mémoire d’encrier. Elle vit à Port-au-Prince. ACHETER LE LIVRE UN AILLEURS À SOI Tout un peuple se prépare à fuir, s'inventant un ailleurs à défaut d'un avenir. Partir est un mythe auquel personne n'échappe. Au Ayizan, chic restaurant de Pétion-Ville, se font et se défont les voyages. Lucie sert les clients le jour et vend son corps la nuit. Maritou fuit la haine de Jeannette et la pitié de Clémence ses demi-soeurs. Elle vomit son angoisse et sa solitude jusqu'à sa rencontre avec Lucie. Elles s'apprivoisent jusqu'à s'aimer. Un ailleurs à soi, miroir où se tissent illusions et voeux de départ. ACHETER LE LIVRE SITE FACEBOOK VOIR LA RENCONTRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Librairie "Les Cahiers de Colette" à Paris 4e

Librairie "Les Cahiers de Colette" à Paris 4e

Colette Kerber Vus par François Bon "Il n'y aurait pas d'exercice possible de la littérature en ce pays, sans eux, les libraires. Une chaîne complice et forte se crée avec les années, les parcours, les lectures, avec dans chaque ville comme un havre d'amitié. Quelquefois, ça dure du premier livre jusqu'au jour d'aujourd'hui. Et c'est pareil dans Paris, même si, quand on y passe, nous les provinciaux, selon ce qu'on cherche on préférera tel rayonnage secret d'une vieille maison...
Les librairies contemporaines tiennent de l'agora. Les services qu'on se rend, les avis qu'on prend, les bruits qui se propagent (tiens, all / ein, de Gérard Haller, mis en place à 200 exemplaires...).
Et puis le fait aussi que les libraires établis en forment de plus jeunes, qu'on retrouvera ensuite à Lille ou Clermont-Ferrand, ou dans l'étage musique du Virgin où on s'encanaille pour surveiller la bibliographie rock. Colette Kerber n'est pas seule, dans Paris, à incarner ce rôle. Mais elle en est des plus remarquables. C'est qu'il n'y a guère de jours aussi qu'on sorte un livre, qu'elle ne vous convoque : « Quand donc, tu viens signer ? ». Et signer chez Colette c'est un rituel, parce que les gens qui viennent c'est le bistrot d'en face, « Le Bouledogue », ou le marchand de fruits et légumes. Mais il y a les amis de passage, parce que tout le monde connaît l'adresse. Ou les écrivains qui vivent dans le quartier, comme l'éminent Youssef Ishagpour. On reste debout, mais en trois heures on n'arrêtera pas, parler, entendre. C'est une boîte aux lettres, aussi, Colette : « Tu verras untel samedi, tu peux lui donner ça ? ». Ou bien, si on a un livre à donner à quelqu'un : « Passe chez Colette, dis que tu viens de ma part ». La dernière fois, je devais faire un petit sujet télé, on m'a suggéré que ce serait bien de le faire dans une librairie. J'ai téléphoné à Colette, le rendez-vous était pour le lundi matin à 10h : elle n'a même pas dit que la librairie était fermée le lundi : « Prends les clés, et quand tu auras fini, tu les donnes au Bouledogue... ». Et voilà, j'étais patron de librairie, je me souviens, je me suis même acheté un livre, rien que pour voir... Cette image-là, tout le monde connaît, c'est l'arrière de Beaubourg. En face, il y a la rue Rambuteau, 50 mètres et c'est là. Certainement pas un des temples pour « livres en pile », plutôt une caverne, une grotte à trésors, même « agrandie », ça reste une des librairies les plus petites et les plus riches pourtant : l'art du stock. Colette Kerber ne quitte pas beaucoup son bureau à l'entrée de la librairie: près de la porte, rien de la rue Rambuteau ne lui est balzaciennement étranger. Noter le téléphone : connu dans toute l'édition... Ecrivain c'est plutôt un boulot de timide ou de silencieux, ici on a le verbe parisien, on ne mâche pas forcément ce qu'on pense (voir entretien ci-dessous). Colette Kerber a reçu la semaine dernière la Légion d'honneur des mains du ministre de la culture, qui la lui a remise dans la librairie elle-même... Le plus intimidé des deux n'aura peut-être pas été celle qu'on pense. Une librairie, c'est une équipe." "La célébrité, c'est le grand panneau de photos. Les places y sont rares. On la mérite, sa photo. J'ai la chance d'y être depuis longtemps (enfin, j'espère y être encore). En cliquant sur la photo, vous l'aurez de plus près, le grand panneau. Daeninckx a des moustaches, Echenoz n'en a pas. L'inconnu sous René Char s'appelle Samuel Beckett, et l'inconnu au-dessus de Samuel Beckett s'appelle René Char." Propos de Colette recueillis par Dominique Hasselmann Librairie Les Cahiers de Colette
23/25, rue Rambuteau 75004 Paris, France Horaires Voir sur le site Tél. : 01 42 72 95 06 SITE FACEBOOK

Sarah Barukh - Puisque le soleil brille encore

Sarah Barukh - Puisque le soleil brille encore

Photo de l'auteure ©Astrid di Crollalanza Comment tenir debout quand tout ce qu'on croyait savoir sur soi vole en éclats?Depuis l'enfance, Sophie s'est efforcée de ressembler à son père qu'elle admire. À presque quarante ans, elle a tout sacrifié à sa brillante carrière d'avocate, sa fille, son couple, ses amis. Toujours sur le fil, elle gèreses contradictions au prix d'étranges obsessions. Mais quand son père meurt brutalement, Sophie se brise. Son univers finit de s'effondrer lorsqu'elle trouve des passeports argentins aux noms de ses parents en vidant leur appartement.À Buenos Aires, une femme noie dans l'alcool un passé insoutenable. Son fils la porte à bout de bras mais, brisée par la dictature, Sol ne se remet pas du secret qu'elle porte depuis bientôt quarante ans... ACHETER LE LIVRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Sophie Astrabie - La somme de nos vies

Sophie Astrabie - La somme de nos vies

Photo de l'auteure © Astrid di Crollanlaza Camille, jeune fleuriste qui rêve sa vie, visite des appartements qu'elle n'a aucune intention d'acheter. Marguerite, quatre-vingt-sept ans, met en vente son appartement qu'elle s'est pourtant juré de ne jamais quitter. Derrière leurs fenêtres qui se font face, dans cette rue parisienne, la vie de l' une n'apparaît à l'autre qu'en reflet. Les mensonges de Camille à son entourage et les secrets de Marguerite enfouis soigneusement depuis l'enfance se croisent et se répondent. Comment prendre sa vie à bras-le-corps quand on a décidé d'en vivre une autre ? ACHETER LE LIVRE VOIR LA RENCONTRE AVEC L'AUTEURE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Soirée spéciale Québec en partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris

Soirée spéciale Québec en partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris

Chaque premier mercredi du mois nous vous proposons d'aller à la rencontre d'auteurs et de maisons d'éditions québécois. Parcours Maison d'édition avec Mémoire d'encrier Poète, écrivain, essayiste, éditeur, né à Cavaillon (Haïti), Rodney Saint-Éloi est l’auteur d’une quinzaine de livres de poésie, dont Je suis la fille du baobab brûlé (2015, finaliste au prix des Libraires, finaliste au Prix du Gouverneur général), Jacques Roche, je t’écris cette lettre (2013, finaliste au Prix du Gouverneur général). Il est l’auteur de l’essai Passion Haïti (Septentrion, 2016) et du roman Quand il fait triste, Bertha chante (Québec Amérique, 2020). Le prestigieux prix Charles-Biddle lui a été décerné en 2012. Il a été reçu en 2015 à l’Académie des lettres du Québec et en 2019 à l’Ordre des arts et des lettres du Québec. Il dirige la maison d’édition Mémoire d’encrier qu’il a fondée en 2003 à Montréal. QUAND IL FAIT TRISTE BERTHA CHANTE Dans ce récit admirablement écrit, l’auteur rend hommage à sa mère, Bertha. Cette grande dame noire à l’énergie et à la générosité exemplaires, « amoureuse de l’amour », vient de mourir. Rodney, son fils aîné, raconte l’enfance bleue au pays natal, leur chemin d’exil, elle à New York, lui à Montréal. Le fils dialogue avec la mère. Lui, il est celui qui a grandi sous la dictature, qui rêvait d’être écrivain et qui parvient à mettre des mots sur la colère, la peine, la joie, le courage et l’amour. Elle, elle est la mère qui porte la mémoire du « pays-pourri » et la lumière de l’espoir. La parole de Bertha, poignante et belle, fait entendre la musique et la dignité de cet art d’être mère. ACHETER LE LIVRE PASSION HAÏTI Haïti est un joyau. Nous en avons pourtant une idée préconçue souvent liée au malheur et à la souffrance. S'il est vrai qu'Haïti a eu son lot d'épreuves avec, entre autres, le régime Duvalier et les catastrophes naturelles, elle est loin de ne se résumer qu'à la misère. C'est avec la verve et la poésie qu'on lui connaît que Rodney Saint-Eloi nous livre dans Passion Haïti un portrait de son pays d'origine qu'il voit fort, contrasté, riche et foisonnant. Dans ce carnet, on visite le pays à travers les yeux de quelqu'un qui le garde en lui malgré l'exil. On rencontre des personnages qui façonnent le visage d'une Haïti embrassant tant bien que mal ses propres contradictions et ses travers. On y découvre à la fois l'importance de la culture et les couleurs flamboyantes du créole, mais aussi le racisme qui sévit entre les citoyens et les inégalités qui rendent la politique complexe. ACHETER LE LIVRE (éditions Septentrion) ACHETER LE LIVRE (éditions Grandvaux) NOUS NE TRAHIRONS PAS LE POÈME L'ancêtre parle, invoque terre, feu, ciel, océan. Des voix résistent, résonnent ; le poème se joue, tambour, espérance et acte de foi. Rien n'est trahison dans cette traversée. Tout porte vers l'incandescence, lumière de nos humanités. ACHETER LE LIVRE JE SUIS LA FILLE DU BAOBAB BRÛLÉ Je suis la fille du baobab brûlé métisse voix, routes et identités. D’un bout à l’autre, résonne d’une coulée cette parole libérée des miroirs et des compromis. La fille du baobab cherche son visage, son corps et son chemin dans le déferlement d’une écriture sans concession. ACHETER LE LIVRE PARMI LES AUTEURS... JOSÉPHINE BACON Cet ouvrage bilingue (français et innu-aimun) est une invitation au dialogue. Bâtons à message fait référence à un ensemble de repères qui permettent aux nomades de s’orienter à l’intérieur des terres et de retrouver leur voie/voix. Également poétique de la relation, l’ouvrage est fondé sur l’entraide, la solidarité et le partage, nécessaires à la survie du peuple innu. La poésie de Joséphine Bacon, simple et belle, est hommage au territoire, aux ancêtres et à la langue innu-aimun. Cette poésie-témoignage recoupe l’histoire dans ses zones les plus inédites. Une vision cosmogonique qui nous plonge dans l’intensité de la parole des aînés: l’itinéraire des porteurs de rêves et de visions, les horizons des femmes guides, le courage des hommes chasseurs, les enfants garants de la continuité du voyage et les arbres, infatigables témoins de la route. ACHETER LE LIVRE NAOMI FONTAINE SHUNI Naomi Fontaine écrit une longue lettre à son amie Shuni, une jeune Québécoise venue dans sa communauté pour aider les Innus. Elle convoque l’histoire. Surgissent les visages de la mère, du père, de la grand-mère. Elle en profite pour s’adresser à Petit ours, son fils. Les paysages de Uashat défilent, fragmentés, radieux. Elle raconte le doute qui mine le cœur des colonisés, l’impossible combat d’être soi. Shuni, cette lettre fragile et tendre, dit la force d’inventer l’avenir, la lumière de la vérité. La vie est un cercle où tout recommence. ACHETER LE LIVRE KUESSIPAN Voici la réédition du premier roman d'une jeune femme de vingt-trois ans qui rappelle par la puissance de son écriture quelques grands noms de la littérature autochtone comme Tomson Highway, Scott Momaday. Naomi Fontaine rejoint les grandes voix humaines. "Kuessipan" est un livre bouleversant qui nous fait découvrir le quotidien sur une réserve innue. C'est avec la grâce et la justesse d'une langue éblouissante que Naomi Fontaine évoque cette réalité. "Kuessipan" : mot innu signifiant « à toi » ou « à ton tour ». Ce sont des lieux, des visages connus et aimés. Des chasseurs nomades. Des pêcheurs nostalgiques. Des portraits. Des vies autour de la baie qui reflète les choses de la Terre. Les lièvres. La banique. Les rituels. Les tambours en peau de caribou qui font danser les femmes. Des enfants qui grandissent. Des vieux qui regardent passer le temps. Des saumons à pêcher. Des épinettes. Des barrières visibles et invisibles. Des plaisirs éphémères. De l'alcool qui éclate les cervelles. Des souvenirs. Des voyages en train. Et surtout l'évidence que la vie est cet ensemble de morceaux à emboîter pour que naisse la symphonie. ACHETER LE LIVRE EMMELIE PROPHÈTE LE RESTE DU TEMPS Le roman d’Emmelie Prophète est ancré dans le quotidien d’un temps de plomb. Port-au-Prince, un lundi d’avril 2000 – Six heures trente. Il faisait déjà très chaud quand le téléphone a sonné. La voix d’un ami au bout du fil : « Il m’annonça sans ambages qu’il venait d’entendre à la radio qu’on avait tiré sur Jean. » Avec attention et retenue, Emmelie Prophète peint une ville dans la tourmente où l’amitié, la fraternité et le partage aident à vivre – où la quête d’un exemplaire dépareillé de Sodome et Gomorrhe n’est jamais vaine. Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est poète et romancière. Elle a étudié en littérature, en communication et en droit. Son œuvre est publiée aux éditions Mémoire d’encrier. Elle vit à Port-au-Prince. ACHETER LE LIVRE UN AILLEURS À SOI Tout un peuple se prépare à fuir, s'inventant un ailleurs à défaut d'un avenir. Partir est un mythe auquel personne n'échappe. Au Ayizan, chic restaurant de Pétion-Ville, se font et se défont les voyages. Lucie sert les clients le jour et vend son corps la nuit. Maritou fuit la haine de Jeannette et la pitié de Clémence ses demi-soeurs. Elle vomit son angoisse et sa solitude jusqu'à sa rencontre avec Lucie. Elles s'apprivoisent jusqu'à s'aimer. Un ailleurs à soi, miroir où se tissent illusions et voeux de départ. ACHETER LE LIVRE Soirée en partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris Facebook : @QuebecFrance Twitter : @Quebec_FR Instagram : @quebecfr VOIR LA RENCONTRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

Parcours Maison d’édition - Éditions Joëlle Losfeld

Parcours Maison d’édition - Éditions Joëlle Losfeld

En 1991, Joëlle Losfeld crée la maison d’édition qui porte son nom. Elle s’associe au groupe Mango de 1997 à 2003 où elle intègre les Éditions Gallimard. Elle édite et fait connaître en France de nombreux auteurs de langue anglaise tels que Janet Frame ou John Meade Falkner. En 1999, la parution d’Effroyables jardins de Michel Quint devient un succès exceptionnel et inattendu qui lance sa maison d’édition. On lui doit la réédition des œuvres complètes de l’auteur égyptien francophone Albert Cossery, grand prix de la francophonie. Parmi les autres auteurs remarqués il faut citer Sebastian Barry, John Cheever, Paula Fox, Kate O’Riordan, Dominique Mainard, Richard Morgiève, Jean Meckert... Littératures étrangère et française se côtoient harmonieusement pour illustrer ce que Joëlle Losfeld affectionne : un regard en marge porté par un style original et un imaginaire au service de la création littéraire. À raison d’une quinzaine de titres par an. Photo de l'éditrice ©Francesca Mantovani Effroyables jardins - Michel Quint "Certains témoins mentionnent qu'aux derniers jours du procès de Maurice Papon, la police a empêché un clown de rentrer dans la salle d'audience. Il semble que ce même jour, il ait attendu la sortie de l'accusé et l'ait simplement considéré à distance sans chercher à lui adresser la parole. L'ancien secrétaire général de la préfecture a peut-être remarqué ce clown mais rien n'est moins sûr. par la suite l'homme est revenu régulièrement sans son déguisement à la fin des audiences et aux plaidoiries. A chaque fois, il posait sur ses genoux une mallette dont il caressait le cuir tout éraflé. Un huissier se souvient de l'avoir entendu dire après que le verdict fut tombé : - sans vérité, comment peut-il y avoir de l'espoir ? ". L'auteur dédie ce court texte lumineux, émouvant et métaphorique à la mémoire de son grand-père, ancien combattant à Verdun et de son père, ancien résistant. ACHETER LE LIVRE Le Cherokee - Richard Morgiève 1954, USA : alors qu'il fait sa tournée de nuit à la première neige, sur les hauts plateaux désertiques du comté de Garfield, dans l'Utah, le shérif Nick Corey découvre une voiture abandonnée. Au même moment, il voit atterrir un chasseur Sabre, sans aucune lumière. Et sans pilote. C'est le branle-bas de combat. L'armée et le FBI sont sur les dents. Quant à Corey, il se retrouve confronté à son propre passé : le tueur en série qui a assassiné ses parents et gâché sa vie réapparaît. Corey se lance à sa poursuite. Mais les cauchemars ont la dent dure... Et on peut tomber amoureux d'un agent du FBI. ACHETER LE LIVRE Mendiants et orgueilleux - Albert Cossery Dans les rues du Caire, Gohar, ex-philosophe devenu mendiant, sillonne avec nonchalance les ruelles de la ville et croise des figures pittoresques et exemplaires. Dans ce petit peuple où un manchot, cul-de-jatte, subit les crises de jalousie de sa compagne, on rencontre aussi Yéghen, vendeur de hachisch, laid et heureux, et Set Amina, la mère maquerelle. Il y a aussi Nour El Dine, un policier homosexuel, autoritaire mais très vite saisi par le doute à mesure que progresse son enquête. Un meurtre a eu lieu, celui d'une jeune prostituée... ACHETER LE LIVRE Toutes ces foutaises - Ezzedine Fishere Amal, une jeune Américaine d'origine égyptienne, vient de sortir d'un an de prison. Elle a été inculpée pour appartenance à une organisation étrangère visant à déstabiliser le régime, une ONG en l'occurrence. Durant une fête célébrant sa sortie de prison, elle rencontre Omar, un chauffeur de taxi. Ils passent la soirée et la nuit ensemble. Quarante-huit heures séparent Amal de son retour aux États-Unis et c'est durant ce laps de temps que se déroule le roman. Amal et Omar feront l'amour, souvent, se raconteront et raconteront l'Égypte d'une jeunesse contemporaine depuis 2011 jusqu'à aujourd'hui, pleine d'espoirs mais souvent désenchantée. À l'instar des Mille et Une Nuits, Ezzedine Fishere nous propose des récits enchâssés avec pour cadre l'histoire d'Amal et Omar. S'inspirant de faits réels, le roman n'est pas seulement bien documenté, il est empreint d'un humour noir et d'une autodérision ravageurs. ACHETER LE LIVRE Toute la famille sur la jetée du paradis - Dermot Bolger En 1915, dans un village du comté de Donegal, au nord de l'Irlande, la famille Goold Verschoyle s'épanouit dans un manoir animé par les rires de leurs prestigieux invités. Mais le cours de l'histoire menace l'équilibre de ce petit paradis. Dans une Europe déchirée, chacun va devoir affronter son destin. Toute la famille sur la jetée du Paradis suit l'extraordinaire itinéraire de ces personnages impliqués dans les combats pour l'indépendance, la grève générale en Angleterre, les années 1930 à Moscou, la guerre civile espagnole... Bolger, qui s'est inspiré d'une histoire réelle, a superbement recréé une famille dans sa diversité, toujours unie par les rêves, l'amour et la mémoire vive de l'enfance. ACHETER LE LIVRE Un ange à ma table - Janet Frame Ma terre, mon île constitue le premier tome de son autobiographie qui, sous le titre de un ange à ma table, fut remarquablement porté à l'écran par Jane Campion. Les deux autres tomes : un été à Willowglen (vol. 2) et le messager (vol. 3) sont également publiés aux éditions Joëlle Losfeld ainsi que visages noyés, le jardin aveugle et poussière et lumière du jour et Daughter buffalo. ACHETER LE LIVRE Personnages désespérés - Paula Fox Otto et Sophie vivent sans enfants dans une belle maison bourgeoise, où l'on remarque les couvres complètes de Goethe, une cuisine ultramoderne et une mercedes garée dans l'allée. Un soir Sophie se fait mordre la main par un chat errant alors qu'elle tentait de l'apprivoiser. c'est le début d'une série de petits désastres tout-puissants qui viennent gâcher leur vie, révélant les fractures et les erreurs d'un mariage, et celles d'une société qui s'effondre. publié en 1970, personnages désespérés constitue l'un des exemples les plus étonnants du talent que montrent les écrivains américains pour raconter des histoires. ACHETER LE LIVRE Elmet - Fiona Mozley John Smythe est venu s'installer avec ses enfants, Cathy et Daniel, dans la région d'origine de leur mère, le Yorkshire rural. Ils y mènent une vie ascétique mais profondément ancrée dans la matérialité poétique de la nature, dans une petite maison construite de leurs mains entre la lisière de la forêt et les rails du train Londres-Édimbourg. Dans les paysages tour à tour désolés et enchanteurs du Yorkshire, terre gothique par excellence des soeurs Brontë et des poèmes de Ted Hughes, ils vivent en marge des lois en chassant pour se nourrir et en recevant les leçons d'une voisine pour toute éducation. Menacé d'expulsion par Mr Price, un gros propriétaire terrien de la région qui essaye de le faire chanter pour qu'il passe à son service, John organise une résistance populaire. Il fédère peu à peu autour de lui les travailleurs journaliers et peu qualifiés qui sont au service de Price et de ses pairs. L'assassinat du fils de Mr Price déclenche alors un crescendo de violence ; les soupçons se portent immédiatement sur John qui en subit les conséquences sous les yeux de ses propres enfants... Ce conte sinistre et délicat culmine en une scène finale d'une intense brutalité qui contraste avec la beauté et le lyrisme discret de la prose de l'ensemble du roman. ACHETER LE LIVRE Côte ouest - Paula Fox « Annie Gianfala, dix-sept ans, abandonnée par son père, est seule et fauchée. Elle avance vers l'Ouest, comme l'Amérique le fit un jour, mais son voyage se déroule dans les années qui précèdent la Seconde Guerre mondiale. Elle dérive, portée par les courants de la Dépression, l'enthousiasme des communistes pour le Parti et l'URSS, puis le dégoût que beaucoup ressentent ensuite. Parmi ceux qu'elle rencontre, et qui font son éducation, sur le plan intellectuel aussi bien que physique, il y a des idiots, des paumés, des intellectuels blasés, des amants en tout genre, aussi bien que des cadres du Parti, des Noirs, des homosexuels, et toutes sortes d'écrivains ratés ou en train de le devenir. Annie est à la fois une enfant perdue et une femme douée de pouvoir. Ce roman, qui explore si magnifiquement les sens, les transcende en même temps. » Frederick Busch. ACHETER LE LIVRE Un petit homme de dos - Richard Morgiève « Pendant des années, chaque fois que je voyais dans la rue un petit homme de dos avec un imperméable et un parapluie, je pressais le pas et quand j'arrivais à sa hauteur, je tournais la tête, mais ce n'était jamais lui. » Février 1942 : un petit Polonais et une jeune femme romantique se rencontrent dans une ville de la province ardéchoise. Aussitôt c'est la passion, immédiate, celle qui brûle, qui enivre. Profondément excessif, d'un égoïsme et d'une avidité que seul tempère l'amour qu'il éprouve pour les siens, le petit Polonais flirte insolemment avec les frontières du bien et du mal : trafiquant sans scrupule pendant la guerre, il deviendra à la Libération un commerçant impitoyable. Envoûtés par son charisme, par sa passion effrénée pour l'existence et son goût du danger, sa femme, ses enfants, et tous ceux qui l'entourent lui vouent une admiration et une tendresse inconditionnelles. Trente ans après le suicide de son père, son fils cadet tente de ranimer la force, les faiblesses et les passions de ce caïd brisé par la mort de la seule femme qu'il ait aimée. ACHETER LE LIVRE Des jours sans fin - Sebastian Barry Chassé de son pays d'origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Sa destinée se liera à celle de John Cole, l'ami et amour de sa vie. Dans le récit de Thomas, la violence de l'Histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte. Tour à tour Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l'Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles, et s'engagent du côté de l'Union dans la guerre de Sécession. Malgré la violence de ces fresques se dessine cependant le portrait d'une famille aussi étrange que touchante, composée de ce couple inséparable, de Winona leur fille adoptive sioux bien-aimée et du vieux poète noir McSweny comme grand-père. Sebastian Barry offre dans ce roman une réflexion sur ce qui vaut la peine d'être vécu dans une existence souvent âpre et quelquefois entrecoupée d'un bonheur qui donne l'impression que le jour sera sans fin. ACHETER LE LIVRE REVOIR LA RENCONTRE Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com