Jean Hegland et Tatiana de Rosnay -

Rencontre croisée

Bientôt en ligne sous titrée en français...


Photo de l'auteure ©BettyRodgers


Voici une soirée spéciale pour découvrir et croiser

les parcours de deux romancières qui ont écrit, l'une une dystopie urbaine, l'autre une dystopie forestière.

L'une est américaine, l'autre franco anglaise.

L'une vit dans la forêt au nord de San Francisco, l'autre à Paris.



Rencontre a été animée par Jennifer Fulton de la librairie Bonjour Books de Washington.







Tatiana de Rosnay a parlé de choc littéraire en lisant le roman de Jean Hegland Dans la forêt paru aux Editions Gallmeister et Jean a également adoré Les fleurs de l'ombre paru chez Héloïse d'Ormesson et Robert Laffont dont elle a lu la version anglaise Flowers of Darkness en avant première et dont elle dit " It's a gripping story and I'm really looking forward to talking with Tatiana about it. I was aware that Tatiana wrote both the English and the French versions at the same time (just like Clarissa in "The Flowers of Darkness").That utterly astounds me. I have a hard enough time with one language. "

(C'est une histoire captivante et j'ai vraiment hâte d'en parler avec Tatiana".Je savais que Tatiana avait écrit les versions anglaise et française en même temps (tout comme Clarissa dans "The Flowers of Darkness"), ce qui me stupéfie complètement. J'ai déjà assez de mal avec une seule langue.





En 1996, Jean Hegland termine l'écriture de son premier roman, Into the forest. Elle essuie environ vingt-cinq refus d'éditeurs avant que son manuscrit ne soit accepté par Calyx, un petit éditeur féministe basé dans l'Orégon. En 1998, Calyx cède les droits de publication du roman à Bantam Books pour les États-Unis. Le roman obtient alors un succès national puis international. Il est ensuite adapté au cinéma par Patricia Rozema en 2015. La traduction française, Dans la forêt, ne paraît qu'en 2017 chez Gallmeister, suivie en 2019 d'une adaptation en bande dessinée par le dessinateur français Lomig. Entre-temps, elle a publié deux autres romans restés inédits en français : Windfalls en 2004 et Still Time en 2015.



En 2018, Tatiana de Rosnay publie Sentinelle de la pluie qui raconte l'histoire d'une famille sur fond de débordement de la Seine, une histoire dont on lui avait dit que ça ne pouvait pas arriver. Quand le livre sort, la Seine est en crue et déborde. C'est la force de ces auteurs de dystopie. Les fleurs de l'ombre viennent de sortir, deux jours après le confinement et voici que cette histoire d'enfermement d'un écrivain dans une résidence d'artiste devient notre lecture de confinement.






Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com










logo_isolé_UOA.jpeg
Comment s'inscrire aux rencontres en ligne ?

© 2020 Un endroit où aller - Rencontres littéraires en ligne

Recevez notre newsletter
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc
  • YouTube - Cercle blanc