Cécilia Dutter - Etty Hillesum


Parcours d'auteur avec Cécilia Dutter


"Je suis née à Paris où j’ai vécu jusqu’à l’âge de trente ans. Bien que j’adore cette ville, je l’ai quittée durant une vingtaine d’années pour élire domicile en proche banlieue, à quelques encablures du parc de Sceaux, parce que je rêvais de calme et de verdure."

Lire la suite de sa biographie



Au coeur des Pays-Bas occupés, une voix s'élève face à la barbarie nazie. Cette voix est celle d'Etty Hillesum, jeune femme juive, dont le journal intime et la correspondance attestent d'une confiance dans la beauté de la vie et d'une inébranlable foi en l'être humain. Passionnée et indépendante, Etty cherche auprès de ses conquêtes amoureuses un remède à son mal-être. Sa rencontre avec le psychologue Julius Spier bouleverse son existence. Il lui apprend l'amour de Dieu et de l'humanité. En 1942, elle rejoint le camp de transit de Westerbork pour porter secours à ses frères détenus, et meurt à Auschwitz à l'âge de 29 ans. Au-delà du témoignage historique et du testament littéraire, Cécilia Dutter met en lumière la modernité d'Etty Hillesum, suit pas à pas son singulier chemin d'éveil et nous donne à entendre son message de paix universel, si riche d'enseignement pour le monde d'aujourd'hui.


ACHETER LE LIVRE



« Les absents ont toujours tort, dit-on. Rien n'est moins vrai. Baignés de la lumière du souvenir, les défunts sont parés de qualités trompeuses. En acceptant de mourir aux yeux des miens, je décidai d'être aimée par contumace. » Hantée par le souvenir de sa mère qui s'est donné la mort, déçue par l'amour tiède de son mari et le mépris manifeste de sa fille, Romane cherche un sens à sa vie. Alors qu'elle est en Thaïlande pour affaires, elle réchappe miraculeusement du tsunami. En usurpant l'identité d'une femme qui n'a pas eu autant de chance qu'elle, Romane saisit l'occasion de prendre un nouveau départ et de se réinventer pour fuir son existence. Imposture ou quête de soi ? Ce périple invite à une bouleversante traversée du miroir.



ACHETER LE LIVRE





Etty Hillesum fascine par sa soif de liberté et d'absolu, son intelligence des êtres et des événements. Cette jeune hollandaise juive au tempérament de feu meurt à Auschwitz à l'âge de 29 ans, laissant derrière elle une correspondance et un journal incandescents qui témoignent d'une fulgurante évolution intérieure au milieu de l'horreur des camps. Ce livre original et accessible emmène le lecteur avec empathie et finesse sur le chemin en trois étapes emprunté par Etty - se rencontrer soi-même, tourner son regard vers l'autre, ouvrir son coeur à l'absolu - afin de l'aider à grandir en vérité et liberté. Convoquant autour d'Etty Hillesum de grandes voix de la littérature et de la psychologie (Rilke, Jung), en résonance avec les plus belles traditions philosophiques et spirituelles, Cécilia Dutter met à la portée de tous le trésor des écrits d'Etty pour répondre à une interrogation fondamentale : comment vivre une existence plus libre et plus belle ?


ACHETER LE LIVRE



Pourquoi l'amour n'est-il pas toujours le synonyme de la paternité ? Une fille, blessée comme tant d'autres, cherche la vérité. Pour elle, pour lui. Pour toutes les femmes, tous les hommes. Un récit libérateur ! C'est l'histoire d'une rencontre manquée entre un père et sa fille. À travers ce récit intime et bouleversant, Cécilia Dutter plonge dans ses souvenirs et relit son histoire familiale chaotique, marquée par la figure d'un père tyrannique, pour la comprendre et la réinterpréter à la lueur de la maturité de la cinquantaine. Comment la petite fille de jadis s'est-elle construite sous la despotique loi du père ? Quelle force a-t-il fallu à l'adolescente, puis à l'adulte devenue, pour échapper à son emprise ? Quelle empreinte laisse ce père énigmatique et contrasté sur la femme, épouse et mère de deux filles, qui écrit ces lignes ? Comment se réconcilier avec le passé ? De l'angoisse la plus noire jusqu'à la paix retrouvée grâce au pardon, ce témoignage universel, implacable mais non dépourvu de tendresse, met en lumière la force de la résilience et la transcendance sacrée de la vie.


ACHETER LE LIVRE



Née à Kaboul, Zeina n'a que trois ans à la mort de son père. Selon une coutume ancestrale, elle sera une bacha posh, une fille déguisée en garçon, seul moyen de survivre à la honte d'une famille de femmes dans un pays où elles ne peuvent se déplacer qu'accompagnées d'un homme. À la puberté, elle refuse de recouvrer son identité d'origine et s'enfuit. Réfugiée au sein d'une association militant pour le droit des Afghanes, elle va suivre cette ONG à Paris afin de sensibiliser les médias à cette cause. Elle survit misérablement dans la capitale jusqu'à ce que sa route croise celle d'Olivier. Fasciné par sa beauté qu'il devine sous son allure masculine, ce photographe parvient à l'imposer dans le milieu de la mode et en fait sa maîtresse. Égérie des plus grands couturiers, Zeina sillonne le monde tout en multipliant les conquêtes amoureuses. Cependant, en quittant son Afghanistan natal pour rejoindre le monde occidental, la femme moderne et affranchie dont elle est désormais le symbole a-t-elle gagné sa liberté ? Un roman bouleversant qui interroge de façon vertigineuse la quête identitaire et l'émancipation féminine contemporaine.


ACHETER LE LIVRE




Consultez les avis et partagez le vôtre sur lecteurs.com

logo_isolé_UOA.jpeg
Comment s'inscrire aux rencontres en ligne ?

© 2020 Un endroit où aller - Rencontres littéraires en ligne

Recevez notre newsletter
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc
  • YouTube - Cercle blanc